Rite initiatique, progression ou crise?

« Se prêter à un rite de passage, c’est situer son quotidien sous le signe de l’éternité ». Paul Rebillot

aleche

Les prestations de nos Experts 2016 font penser aux ‘rites de passage’.  Pour les senior-coachs de l’institut de développement personnel et coaching, c’est un moment fort que de voir nos mentees oser se mettre en avant et partager de façon originale leur expérience de vie.  Pour eux comme pour nous , les mentors, c’est un moment de transition important.

C’est un rite initiatique qui confronte les ‘apprentis’ avec les obstacles qu’ils se créent… souvent eux-mêmes. Et c’est un parfait miroir pour se rendre compte des talents dont ils disposent et dont ils ne sont pas toujours conscients.

Le feedback, donné de manière formelle et donc ritualisée par les invités externes et par les mentors peut-être confrontant même s’il se fait toujours dans la bienveillance.  Les pairs (les membres de la communauté) jouent eux aussi un rôle crucial : ils assistent physiquement et émotionnellement les collègues qui animent, ils se soutiennent pour sortir de la zone de confort et aller dans le zone de progression.  Ils ont, en fin de prestation, le courage de dire ce qu’ils ont vu, aimé et moins apprécié et suggère avec générosité des pistes d’amélioration.  Ils savent que ce n’est que par le feedback qu’on peut évoluer.  Les rituels, célébration et rites de passage créent du sens dans nos vies et notre ‘métier’ d’être humain.  Chacun de nous doit faire face à l’extase et à l’agonie de l’expérience humaine, et la prise de parole en public est une grande source de peur pour une grande majorité de personnes.

Le feedback est un cadeau qui, bien emballé, invite à l’introspection et non à la crise.

Comme le dit si bien Christiane Singer :

« Ce serait une erreur de croire que la crise est quelque chose de normal, d’inhérent à la nature humaine. De nombreuses sociétés — toutes les sociétés traditionnelles — ont une tout autre façon d’agir. Un ami anthropologue m’a rapporté ces mots d’un Africain qui lui disait : ‘Mais non monsieur, nous n’avons pas de crises, nous avons les initiations’.

expert-2016

Les participants au trajet Expert 2016

Les initiations sont la ritualisation de passages, c’est-à-dire de la  possibilité pour l’homme de passer d’un état d’être naturel, premier, à un univers agrandi, où l’autre versant des choses est révélé. Toutes les initiations, dans leur incroyable diversité, et inventivité — avec, parfois, des rites d’une cruauté qui nous paraît insoutenable — ont tous la même visée : mettre l’initié en contact avec la mort, le faire mourir selon le vieux principe du « meurs et deviens », que ce soit dans les rites des aborigènes australiens qui enterrent les néophytes pendant trois jours sous des feuilles pourries, ou les épreuves auxquelles sont soumis les jeunes Indiens.  Il n’y a pas un rite pourtant qui soit aussi cruel que l’absence de rite, et la vie n’a alors pas d’autre choix que de nous précipiter ensuite dans une initiation, cette fois sauvage, qui est faite non plus dans l’encadrement de ceux qui nous aiment ou qui nous guident, de chamans, ou de prêtres ou d’initiés, mais dans la solitude d’un destin.”Christiane Singer (1943-2007).

“Dans les cultures urbanisées et individualistes actuelles, le manque de rites de passage se fait cruellement sentir. Des rites sont tombés en désuétude. Parmi ceux qui subsistent, beaucoup sont dévoyés, transformant une aventure qui devrait avant tout être intérieure en mise en scène de soi et en occasion de raconter, plus tard, ce que l’on a été incapable de vivre en profondeur dans l’instant présent. Enfin, de nouvelles situations émergent, pour lesquelles il n’existe pas de rite véritablement porteur et, en bien des occasions, on est de fait livré à soi-même. Aussi, en l’absence de symboles et de rites qui aideraient, au-delà du désarroi, à structurer l’expérience intérieure pour s’ouvrir à l’avenir et retrouver une image sociale satisfaisante, des pratiques de substitution émergent sans forcément aller dans le sens du mieux-être.”Tony Khabaz, Rites de passage et bien-vivre

Pour des activités qui mettent en valeur la puissance des rituels, surfez sur : http://baogroup-be.com/ateliers-libres/ et  http://baogroup-be.com/voyager/

Et au plaisir de vous voir les 26 et 27 novembre pour le prochain grand step: la certification Expert BAO Elan Vital…le programme suit.

Daniëlle De Wilde

 

 

 



Catégories :Actualité Ecole Elan Vital, Expert

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :