L’INTUITION et le développement personnel

«J’ai toujours aimé le désert.
On s’assoit sur une dune de sable.
On ne voit rien. On n’entend rien.
Et cependant quelque chose
rayonne en silence…»

Antoine de Saint-Exupéry

Il y a en chacun de nous une sagesse intérieure, un savoir profond qui nous connecte avec la sagesse universelle et qui nous montre la direction à prendre.
Et pourtant. Prenons- nous le temps d’écouter cette voix intérieure en faisant silence pour mieux écouter?
Une grande source de sagesse est l’intuition, et utiliser cette immense ressource toujours disponible est la clé de notre épanouissement personnel et professionnel.
Les psychologues Martin Seligman et Michael Kahan accentuent le fait que les décisions importantes ne se prennent pas via la raison linéaire mais que les choix se font intuitivement.

Selon eux, ces décisions intuitives sont :

  • rapides
  • inconscientes
  • utilisées pour de décisions où dimensions multiples jouent un rôle
  • basées sur une énorme réserve d’expérience
  • caractéristiques des experts
  • difficilement explicables rationnellement
  • prises avec beaucoup de confiance

Nous savons tous que cette intuition est souvent plus fiable et prėcise que la logique pure et dure, et que ne pas la suivre peut être une question de vie ou de mort. Pourtant, souvent nous privilégions le côtė soi-disant rationnel quand nous ne pouvons trouver une explication logique pour ce ressenti venu de cette voix intérieure, ce sixième sens mystérieux, ce subconscient adaptatif qui ne demande que de nous aider.
Une des raisons principales de la perte de cette connexion est le manque de sommeil, qui nous prive d’un bon fonctionnement de la mémoire et de la concentration tout en impactant négativement notre intelligence émotionnelle, la confiance en soi et notre empathie. Le Smartphone et les moyens technologiques comme les ordinateurs et les GPS ne contribuent pas non plus à aiguiser notre sixième sens, que du contraire : nous sommes de plus en plus accros et avons de plus en plus dur à débrancher. Comme nous sommes de plus en plus pressés, speedés, sous stress nous augmentons encore notre rythme et … nous perdons notre empathie envers ceux qui sont plus lents, plus faibles, plus âgés. Nous perdons aussi notre connexion aux grands processus de la vie naturelle, les grands cycles de vie – mort – renaissance typiques pour les saisons… jusqu’à ce qu’exténué de notre impatience existentielle notre corps nous parle avec les seuls mots que nous sommes encore capables d’entendre : la douleur, la fatigue chronique, la maladie.

Notre intuition peut être source de santé !

Mais qu’est-ce qui nous revitalise ? Où se trouve cette Source intarissable de créativité et de dynamisme ?
Comment se reconnecter à ce potentiel, cette autre forme de connaissance qui est le propre de tous les enfants avant d’être mis en sourdine

En faisant de petites choses :

  • ne pas consulter ses mails au réveil
  • jouer aux devinettes (qui va m’appeler, que va dire X en réunion)
  • être conscient de ses rêves et les noter
  • se concentrer quand on est à la recherche de qq chose, visualiser les objets
  • être conscient du monde autour de soi qui nous envoie des infos sous formes diverses (des chansons à la radio, des inscriptions sur des panneaux, des rencontres insolites, des citations)
  • en étant conscient de l’énergie électromagnétique que les humains, les animaux, les plantes, les lieux dégagent puisque tout est vibration. Le mot aura vient du Grec  » brise » ou  » air ». C’est l’énergie vitale dégagée par le Vivant. Et on a tout intérêt à être conscient de l’énergie du moment lors de réunions, de moments clé comme les évaluations ou tout simplement lors de travail en équipe ou le contact client.

Prêter attention au monde
En prêtant une attention consciente au monde et à soi, nous retrouvons un rythme universel, une harmonie naturelle :

  • nous retrouvons notre âme de poète, la poésie qui est cette conversation hors temps entre le tangible et l’intangible.
  • nous nous réapproprions l’art d’entendre ces choses qu’on ne savait pas qu’on savait.
  • nous nous autorisons à entrer complètement dans l’expérience du moment présent qui nous aide à voir les choses d’une autre perspective et qui permet de nous réinventer, de nous dépasser.

Une intuition vraie a la force de la sérénité. Elle est dénuée d’émotions parasites comme la peur, la haine, la colère, l’angoisse, la critique… Certaines intuitions peuvent s’accompagner d’émotions comme de l’euphorie ou la joie.
Le plus souvent, une intuition s’accompagne d’un sentiment de force intérieure, de cohérence, de justesse, d’être en phase, aligné, même si la voie qu’elle offre présente des difficultés à surmonter ou indique un danger à fuir dans l’urgence.
Si on suit une intuition vraie, il nous arrive des choses positives. L’intuition a pour fonction de nous guider sur notre chemin de vie en nous orientant vers les bonnes décisions. L’intuition n’indique jamais une voie périlleuse, ou inutile, elle a pour vocation de nous rendre plus autonome, plus entier, plus intègre dans la vie. L’intuition nous veut du bien !
Mais il s’agit d’être prudent, les gens intuitifs ont souvent une bonne connaissance de soi suite à un vrai travail de développement personnel qui peut éviter les perceptions biaisées. C’est pourquoi le travail intuitif fait partie d’une bonne formation de coach.

Comment distinguer une intuition vraie d’une intuition fausse ?
Une intuition authentique présente trois caractéristiques fondamentales :

  1. Une intuition vraie surgit toujours de manière subite et immédiate
  2. Une intuition peut se manifester dans un contexte, « en direct » (pendant un meeting, un entretien, une rencontre etc) ou hors contexte, « en différé » (pendant le jogging, bain, la cuisine, promenade, en voiture, à vélo ..
  3. Une intuition n’est donc jamais le résultat d’un travail de réflexion et de déduction de la raison.

Si vous doutez du bien-fondé de votre intuition, soyez alertes à quatre pièges :

  1. Le Piège de la Projection
    Demandez-vous si cette « intuition » est éventuellement l’expression de quelque chose qui vient d’une peur, une angoisse, un fantasme, un désir, une volonté de faire plaisir, pensée peut-être de nature inconsciente… Cfr, il ne m’a pas saluée ce matin, c’est sûr que je n’aurai pas ce projet !
  2. Le Piège de la Manipulation
    Explorez si vous n’êtes pas en train d’exprimer à travers cette ‘intuition’ une idée reçue, un « cliché », un stéréotype, une généralisation envers une situation ou une personne, ‘ . Cfr Avec la tête qu’il a on ne pourra sûrement pas lui faire confiance dans ce nouveau team !
  3. Le Piège de la Déduction
    Voyez si vous n’êtes pas en train de monter cette intuition de toute pièce, en rassemblant ‘rationnellement’ des pièces d’un puzzle dispersé.
  4. Le Piège de l’Interprétation
    Soyez alerte de ne pas vouloir à tout prix expliquer ou interpréter votre intuition, et que du coup, vous perdez le contact avec votre ressenti de départ

Un processus intuitif pour recouvrer son intuition

Le Recouvrement d’âme , la poésie au secours de la psycho-thérapie et du développement personnel

recouvrir son ameLes coachs-thérapeutes formés aux techniques moins conventionnelles font de plus appel à des méthodes intuitives pour guérir les maux de l’âme, de la psyché et du corps tout en faisant le pont avec la psychologie contemporaine
Dans ces approches anciennes, l’âme assure l’intégrité énergétique et spirituelle de l’individu. Lorsque l’âme est bien ancrée dans le corps, qu’elle est unifiée et présente dans la réalité matérielle, l’individu est en pleine possession de ses moyens et a accès à son intuition naturelle. La personne est en alignement avec soi, les autres, le monde.
L’individu (qui vient du latin ‘qui ne peut être divisé) alors protégé des déséquilibres, de la maladie, de la souffrance et de la peur, et ressent la connexion intime qui le relie au sens de l’existence et lui permet d’exprimer librement sa créativité, son élan vital et son enthousiasme

Il est dans « l’état de grâce », pour reprendre l’expression de la psychologue américaine Sandra Ingerman, spécialiste du recouvrement d’âme et auteur de Soul Retrieval (Recouvrer son âme : le chamanisme au secours de la psycho-thérapie), l’ouvrage de référence sur cette pratique intuitive.

Il arrive cependant que l’âme ne soit pas complètement présente dans le corps, et que l’être souffre de son absence ; il lui manque ou il a perdu « quelque chose », et ce sera à « l’appeleur d’âmes », de partir à la recherche de ce supplément d’âme qui lui fait défaut, et de lui restituer.

Alors que dans les cultures traditionnelles, la perte de l’âme avait dans la plupart des cas des causes surnaturelles voire supersticieuses, Sandra Ingerman explique que de nos jours cette fragmentation est souvent due à des traumatismes comme l’inceste, les abus, la perte d’un être aimé, une opération chirurgicale, un accident, une maladie, une fausse couche, un avortement, un stress fort ou encore les toxicodépendances.
Confrontée à la douleur ou à un choc, l’âme se morcèlerait, se fragmenterait et certaines de ces parcelles retournent dans la réalité non-ordinaire, au-delà du temps, de l’espace, de la souffrance et de la douleur. Autrement dit, des parties de l’âme ‘s’échappent du corps’, se dissocient et vont se ressourcer dans leur berceau spirituel (le subconscient), loin des aléas de l’existence matérielle. Il s’agit donc de faire un travail de réintégration, une sorte de ‘constellation familiale’ pour remettre de l’ordre dans le système énergétique de la personne.

Nous recommandons également cet ouvrage qui explique le recouvrement d’âme et de destinée.
l ame retrouveeCe livre tout en symbôles simples et efficaces visite les 4 chambres afin de retrouver perdue pour une vie tout en santé.
Il parle du temps qui s’apparente à une rivière qui coule lentement vers l’océan, sur laquelle la plupart des gens se contentent de se laisser dériver, mais qu’en profondeur se trouve un ruisseau menant à la fois à la source et vers l’infini.
Il décrit aussi comment les anciens hommes et femmes de connaissance apparentés aux Toltèques et connus sous le nom de Laïka ont appris à naviguer sur ces courants du temps…les lignes temporelles….Ce livre nous enseigne comment retrouver nos propres lignes temporelles et à y voyager vers notre destin unique.

Toutes ces approches sont au programme de notre tout nouveau parcours VOYAGER

http://baogroup-be.com/voyager/ qui débutera en mars.

Il reste juste quelques places .C’est un programme unique en Belgique et en France.

Vous êtes du voyage ? Que vous dit votre intuition ?

Daniëlle de Wilde

danielle-de-wilde-elan-vital

www.baogroup.be

 



Catégories :Actualité Ecole Elan Vital

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :