‘LES VRAIS GENS ‘ à la UNE

A l’insencourage otherstitut BAO Elan Vital, nous privilégions l’apprentissage par l’expérience.

Dans les différents groupes, les participants intègrent les outils de développement personnel et de coaching en les appliquant à leur propre vie, professionnelle et privée.

Module après module, profitant de la diversité chère à notre école, des personnes du secteur marchand se mélangent à ceux qui sont actifs dans le secteur social, des indépendants rencontrent des salariés, les jeunes apprennent des anciens et vice versa, les ‘rationnels’ s’ouvrent au ressenti au  contact des ‘émotionnels’, les émotionnels structurent leurs objectifs grâce aux collègues plus orientés ‘action’, les unilingues se frottent aux bilingues, trilingues, nationalités confondues,  et tous ….parlent la langue ‘coaching’ celle du cœur et de l’authenticité.

Après un temps, forts de tous les exercices pratiqués les uns aux autres et malgré les différents fonctionnements, les participants se connaissent bien.  Pour ne pas rester dans la zone de confort qui s’installent immanquablement dans les mêmes groupes, avec les mêmes personnes,  il est temps de coacher ce que les Discoverers appellent : ‘les vrais gens’.

Les futurs coachs BAO vont alors sur le terrain pour coacher des inconnus.  C’est ainsi qu’ils sont confrontés  la réalité des professionnels dans les organisations et apprennent de fait le métier de coach baophoto1en se frottant à différents secteurs.

Cette semaine, 17 coachs se sont rendus dans un hôpital de la région bruxelloise pour encadrer 14 participants le troisième jour d’ une formation gestion du stress et prévention  du burn out.  Pendant plus de 2 heures, des personnes du personnel médical, para-médical, logistique et administratif sont coachés par un ou 2 coachs

Une attention totale et une présence bienveillante, jointes à des questions pour faire générer des pistes pour bien gérer le stress sont un moyen hyper efficace pour bien ancrer la matière apprise lors d’une formation.  Et tout le monde repart gagnant : les ‘vrais gens’ du terrain, l’organisation qui prévoit la formation et les coachs qui repartent avec un feedback utile les confortant  dans leur approche et des pistes d’amélioration dans leur pratique de coaching.

Sans compter  les senior coachs de l’équipe pédagogique qui sont enchantés de voir les progrès de leurs poulains validés par le monde extérieur !

Bravo à nos courageux coachs qui ont investi leur temps et leur énergie, un lundi matin , juste après le tragique événement du vendredi 13 nov.-15.  Un peu de baume après ce choc.

Ci-dessous , le témoignage de Magali Moraine, qui vient de terminer les trajets Explorer et Discoverer et qui se prépare pour la certification offficielle.  Merci, Magali !

 « J’ai vécu une nouvelle expérience ce matin et je remercie le « hasard » de m’avoir mis dans cette position qui me semble très riche et peut-être une voie à explorer plus en profondeur pour moi. J’appellerai cette expérience le « coaching en duo ».

Nous étions 2 coachs pour une coachée. C’est une démarche qui m’intéresse depuis un certain temps et qui me semble, pour peu qu’elle soit bien gérée,  très porteuse, autant pour le coaché que pour l’apprentissage et la « formation continue » des coachs.

Le coaching en duo que j’ai expérimenté ce matin me fait penser qu’ 1+1 = plus que 2 !  et que la richesse de ce qu’il y a dans le partage des logiques et des émotions propres a chaque coach me semble très constructif pour accélérer un processus de coaching et arriver plus vite à la source de la problématique ou de la préoccupation du coaché.

Bien sûr, cela demande d’être doublement attentif à la posture coach, qu’il faut aussi bien avoir vis à vis du coaché que vis à vis de l’autre coach… écoute, respect, synchronisation, capacité d’adaptation au virages inattendus que peut prendre l’entretien puisqu’on est pas totalement maître du jeu… Bref, j’ai trouvé cette séance pleine de ressources à explorer encore et j’ai le sentiment d’avoir pu, avec Laurence, et avec respect et bienveillance, creuser dans la mine de notre coachée et peut-être lui faire prendre conscience que sa première ressources pour sortir de son nœud est de s’autoriser de la bienveillance vis à vis d’elle-même. S’autoriser le « fais plaisir »  pour elle-même. Encore merci et surtout pour la découverte de plus en plus convaincue de ce merveilleux métier..

Magali



Catégories :Actualité Ecole Elan Vital

2 réponses

  1. Bravo à vous mes « braves gens » et excellente suite de route !

    Bien cordialement.

    Angelo Antole
    Directeur des Richesses humaines,
    des Equipements et de l’Infrastructure

    Ethias Assurance
    rue des Croisiers 24 • •••• LIEGE
    Tél. +32 4 220 31 03 • Fax +32 4 220 31 86
    angelo.antole@ethias.be • http://www.ethias.be

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :