Cinq sens … +1 !

Mathilde Troussard
©  Photo Mathilde Troussard

 

Notre dernier article dans Psychologies Magazine Belgique, rubrique travail.

En début d’année, nous vous avons proposé d’examiner le rôle de chacun de nos cinq sens dans la vie professionnelle. Ce mois-ci, nous vous parlons de notre sixième sens : l’intuition. Au-delà du diktat des facultés rationnelles, comment se (re)connecter à notre intuition, la développer et oser s’y fier, notamment au travail.

Par Fabienne Doyen et Daniëlle De Wilde coachs au BAO Group

Depuis de nombreuses années, dans le monde occidental, la raison fait loi. Notamment lorsqu’on parle travail. La grande majorité des entreprises est gérée au travers de tableaux de chiffres, d’indicateurs logico-mathématiques, de théories de management. Nos choix professionnels sont censés être dictés par le rationnel : on met en avant des plans de carrière, les recruteurs apprécient un CV sans ‘trou’ et avec une suite logique et construite d’activités.

Carl Jung l’a bien mis en avant dans sa théorie des types, qui a notamment été exploitée par Katharine Briggs et Isabel Myers dans leur typologie MBTI® (Myers Briggs Type Indicator). Cette typologie de personnalités décrit entre autres notre façon de prendre des décisions et oppose deux préférences : la logique (préférence « T » pour thinking) ou le ressenti (préférence « F » pour feeling). Les personnes qui suivent de préférence la logique, basent leurs décisions sur des arguments, considérant ‘froidement’ le pour et le contre des options, ne perdant pas de vue l’objectif à atteindre. Pour eux une bonne décision est factuelle, impartiale et cohérente aux yeux de tous, basée sur la raison. Par contre, les individus qui ont une préférence pour le ressenti prennent leurs décisions en considérant ce qui leur paraît le plus important, indépendamment de la logique : ce que leur dicte leur cœur ou leur intuition, ou leurs tripes. Une bonne décision sera pour eux celle qui apporte l’harmonie et fait se sentir bien.

La dictature du rationnel

Statistiquement il y aurait autant de personnes avec la préférence ‘T’ qu’avec la préférence ‘F’. Mais socialement, c’est clairement la prise de décision logique qui est valorisée, et surtout au travail. Comment expliquer à son patron qu’on va engager quelqu’un juste parce qu’on a un bon feeling avec cette personne ? Ou qu’il faut investir plusieurs milliers d’euros parce qu’on « le sent » ? Comment dire à sa famille qu’entre 2 propositions de job, on va choisir la moins rémunérée et la moins certaine, juste parce que notre cœur nous dit d’y aller ?
La plupart des « F » ont ainsi bien appris à justifier leurs choix de cœur par des arguments logiques. Certains font même cet exercice sans s’en rendre compte : il est ‘normal’ de pouvoir expliquer ses décisions professionnelles par des arguments rationnels.

Écouter son sixième sens

De façon générique, le sixième sens est défini comme la capacité à capter des informations que l’on ne peut pas expliquer avec les cinq sens traditionnels, dans un processus qui ne fait pas appel au raisonnement conscient. Certains l’appellent l’intuition. Le mot provient du latin « intuitio », désignant un regard intérieur.
L’intuition est une grande source de sagesse. Utiliser cette immense ressource, toujours disponible et par de multiples façons, peut être la clé de notre épanouissement personnel et professionnel.
Une intuition vraie a la force de la sérénité. Elle est dénuée d’émotions parasites  comme la peur, la haine, la colère, l’angoisse, la critique… Certaines intuitions peuvent s’accompagner d’émotions comme l’euphorie ou la joie. Le plus souvent, une intuition s’accompagne d’un sentiment de force intérieure, de cohérence, de justesse, d’être en phase, aligné, même si la voie qu’elle offre présente des difficultés à surmonter ou indique un danger à fuir dans l’urgence.

Si on suit une intuition vraie, il nous arrive des choses positives. 

Une responsable d’équipe nous rapportait à quel point l’intuition était son guide pour des choix pertinents et sereins, notamment dans la sélection de ses collaborateurs. Chaque fois qu’elle avait choisi une personne sur base du ressenti positif qu’elle avait éprouvé durant l’entretien de sélection, du sentiment d’alignement ou de justesse qu’elle en gardait, même si, sur papier, le candidat n’avait pas vraiment le profil requis, l’inclusion de cette personne dans l’équipe s’était toujours bien passée et le niveau de collaboration et de performance avait même souvent dépassé ses attentes. Par contre, lorsqu’elle avait laissé la raison pure opérer, et choisi de nouvelles recrues sur base d’un cv adéquat, d’une expérience déjà acquise, de lettres de références positives, alors que son instinct lui disait non… les personnes n’étaient jamais restées longtemps dans l’équipe, n’y avaient apporté que peu de contributions et avaient souvent quitté avec un sentiment de rancœur et de frustration.
L’intuition a pour fonction de nous guider sur notre chemin de vie en nous orientant vers les bonnes décisions. L’intuition n’indique jamais une voie périlleuse, ou inutile, elle a pour vocation de nous rendre plus autonome, plus entier, plus intègre dans la vie. L’intuition nous veut du bien !

Une connexion perdue

Se laisser guider uniquement par la raison représente pour beaucoup d’entre nous une sorte d’enfermement. On se coupe d’une source d’information pourtant bien présente et riche. On la sent bien exister, mais on n’ose pas la suivre.
Nous savons tous que l’intuition est souvent plus fiable et précise que la logique pure et dure, et que ne pas la suivre peut même être une question de vie ou de mort. Pourtant, souvent nous privilégions le côté dit rationnel quand nous ne pouvons trouver une explication logique pour le ressenti venu de cette voix intérieure, ce sixième sens mystérieux, ce subconscient adaptatif qui ne demande qu’à nous aider.
Une des raisons principales de la perte de cette connexion est le manque de sommeil, qui nous prive d’un bon fonctionnement de la mémoire et de la concentration tout en impactant négativement notre intelligence émotionnelle, notre confiance en nous et notre empathie. Le Smartphone et les moyens technologiques comme les ordinateurs et les GPS ne contribuent pas non plus à aiguiser notre sixième sens, que du contraire: nous sommes de plus en plus accros et avons de plus en plus de difficultés à débrancher. Comme nous sommes de plus en plus pressés, speedés, sous stress, nous augmentons encore notre rythme et… nous perdons notre attention aux grands processus de la vie naturelle, aux grands cycles de vie – mort – renaissance typiques pour les saisons. Jusqu’à ce que, exténué de notre impatience existentielle, notre corps nous parle avec les seuls mots que nous sommes encore capables d’entendre : la douleur, la fatigue chronique, la maladie.

Comment distinguer une intuition vraie d’une intuition fausse ?
Une intuition authentique présente trois caractéristiques fondamentales :

1. Une intuition vraie surgit toujours de manière subite et immédiate

2. Elle peut se manifester dans un contexte, « en direct» (pendant un meeting, un entretien, une rencontre,…), ou hors contexte, « en différé » (pendant un jogging ou une promenade, en prenant le bain, en faisant la cuisine, en voiture, à vélo…)

3. Une intuition n’est donc jamais le résultat d’un travail de réflexion et de déduction de la raison.

Si vous doutez du bien-fondé de votre intuition, soyez alertes à quatre pièges :

1. Le Piège de la Projection
Demandez-vous si cette « intuition » est éventuellement l’expression de quelque chose qui vient d’une peur, d’une angoisse, d’un fantasme, d’un désir, d’une volonté de faire plaisir, d’une pensée peut-être de nature inconsciente… Par exemple : il ne m’a pas saluée ce matin, c’est sûr que je n’aurai pas ce projet !
2. Le Piège de la Manipulation
Explorez si vous n’êtes pas en train d’exprimer à travers cette ‘intuition’ une idée reçue, un « cliché », un stéréotype, une généralisation envers une situation ou une personne,… Par exemple : avec la tête qu’il a, on ne pourra sûrement pas lui faire confiance dans ce nouveau team !
3. Le Piège de la Déduction
Voyez si vous n’êtes pas en train de monter cette intuition de toutes pièces, en rassemblant ‘rationnellement’ des pièces d’un puzzle dispersé.
4. Le Piège de l’Interprétation
Soyez alerte à ne pas vouloir à tout prix expliquer ou interpréter votre intuition, et du coup, perdre le contact avec votre ressenti de départ.

Envie d’écouter votre intuition ? Découvrez le pantoum, un outil d’exploration de soi
Le pantoum
est une forme poétique aussi appelée Poème Tibétain ou Vers Malais comprenant 20 vers dont certains sont répétés.
Ce canevas permet de produire rapidement un poème qui renverra l’essentiel du moment présent ou de ce qui se passe véritablement en soi. Le pantoum est souvent surprenant de clarté parce qu’il permet l’expression d’émotions ou de pensées inconscientes. L’écriture en est presque de l’ordre de la méditation et de plus amusante.
Inutile de se casser la tête pour produire des phrases compliquées ou des rimes recherchées.
L’important est de noter sans censure ce qui vient spontanément. Et puis de le lire tout haut. Le faire avec quelqu’un d’autre facilite le processus de réaction intuitive.

La procédure :
Pour commencer, choisissez un thème, un mot clé, quelque chose qui vous occupe pour le moment. Puis, notez des chiffres de un à vingt, sur 20 lignes d’une belle page.
Écrivez des phrases courtes en suivant les instructions.

Vers 1: Je … (faites une phrase commençant par JE et reprenant le mot clé)

Vers 2: Je … (décrivez l’endroit où vous êtes)

Vers 3: Je … (décrivez ce que vous voyez)

Vers 4: (décrivez ce qui se passe en connexion avec votre mot clé)

Vers 5: reprenez le vers 2

Vers 6: votre réaction émotionnelle par rapport au
vers 2: qu’est-ce que cela vous fait?

Vers 7: reprenez le vers 4

Vers 8: votre réaction au vers 4

Vers 9: reprenez le vers 6

Vers 10: réaction émotionnelle relatée au
vers 2 :qu’est-ce que cela vous fait?

Vers 11: reprenez le vers 8

Vers 12: comment est-ce pour vous ?

Vers 13: reprenez le vers 10

Vers 14: que ressentez-vous ?

Vers 15: reprenez le vers 12

Vers 16: quelle est votre réaction ?

Vers 17: reprenez le vers 14

Vers 18: reprenez le vers 3

Vers 19: reprenez le vers 16

Vers 20: correspond au vers 1

Lisez le résultat de votre exercice à voix haute. Vous venez de créer un poème, de laisser votre intuition vous parler du thème qui vous occupe.

1. (BAO Elan Vital propose par exemple le cycle « Voyager » – http://baogroup-be.com/voyager



Catégories :Actualité Ecole Elan Vital

1 réponse

  1. Merci pour ce bel article et cet outil de prise de conscience, « presque de l’ordre de la méditation » comme vous l’indiquez. Je partage votre approche sauf qu’elle participe pour moi non pas presque mais entièrement de la méditation qui n’est jamais, de mon point de vue, qu’une manière de prendre conscience de ce qui est, c’est-à-dire de tout ce qui est et pas seulement d’une partie de la réalité, c’est ce que votre article met bien en évidence. L’être humain n’est pas fait que de raison, il est heureusement bien plus que cela mais aussi cela. C’est de la combinaison, du mariage conscient et heureux de ses diverses composantes que l’être humain peut devenir ce qu’il est ou ce à quoi il est destiné.

    Merci pour le travail que vous réalisez et partagez en ce sens.

    Une excellente continuation.

    Angelo Antole
    Directeur des Richesses humaines,
    des Equipements et de l’Infrastructure

    Ethias Assurance
    rue des Croisiers 24 • •••• LIEGE
    Tél. +32 4 220 31 03 • Fax +32 4 220 31 86
    angelo.antole@ethias.be • http://www.ethias.be

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :