La Reine Mathilde au Bouche à Oreille : théâtre, débat, échanges, …

Soirée exclusive au Bouche à Oreille : théâtre, débat, échanges, … le burn out au centre de toutes les attentions, y compris celle de Sa Majesté la Reine Mathilde.

Royal-Burnout1Le 10 mars dernier, le BAO Group et SPMT-Arista ont réuni une centaine de responsables des ressources humaines et de dirigeants d’organisations marchandes et non marchandes autour d’un thème désormais incontournable : le burn out.

Objectif de la soirée :ouvrir la porte à des échanges entre les services externes de prévention et de protection au travail (comme SPMT-ARISTA), les entreprises et organisations qui doivent y faire face, et les prestataires de services d’accompagnement, de coaching et de formation (comme le BAO Group).

Une nouvelle législation, un défi

La nouvelle législation relative à la prévention des risques psychosociaux au travail est entrée en vigueur le 1er septembre 2014. Ce nouveau texte accorde une importance fondamentale à la prévention de tous les risques psychosociaux, y compris ceux pouvant mener au burn out.

C’est un changement important, puisque jusqu’ici, la loi portait principalement sur le harcèlement moral, les actes de violence et le harcèlement sexuel au travail. C’est surtout une avancée nécessaire, puisque selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les problèmes de santé mentale constitueront le deuxième motif d’absence au travail en 2020. Et en Belgique déjà, d’après les chiffres de l’INAMI, les troubles psychiques forment la première cause d’invalidité (incapacité de travail de plus d’un an), représentant plus d’1/3 des cas d’invalidité !

Le burn out, et l’obligation de veiller à sa prévention, est plus précisément mis en avant dans la nouvelle législation. Cette loi représente un défi pour bien des entreprises et organisations: elle implique les employeurs et les oblige à prendre des mesures préventives et de précaution pour éviter le stress et le burn out au sein de leur entreprise. Comment procéder ? Comment mesurer et analyser les risques psycho-sociaux ? Que devient la mission des conseillers en prévention ? Et celle des responsables des ressources humaines ? Et celle des leaders et chefs d’équipes ?

Une proposition originale

Alors comment aborder ce thème dont tout le monde parle d’une façon effective et qui réponde aux obligations légales ?

La soirée du 10 mars proposait une réponse originale en utilisant la pièce « Burn out», de et avec Thierry De Coster et Odile Matthieu, comme préliminaire à des débats sur le sujet : aborder le thème de manière décalée et attractive, avec humour et poésie, permet des prises de conscience personnelles et collectives, la confrontation avec nos modes de fonctionnement pernicieux et l’émergence d’une réflexion sur les pistes d’amélioration.

Une présence royale

La soirée du 10 mars fut rehaussée par la présence de Sa Majesté la Reine Mathilde. Quel ne fut pas notre étonnement (et notre stress !!) lorsque le Palais confirma la volonté de la Reine d’assister à notre évènement ! Malgré les béquilles, notre Reine fut une spectatrice attentive et enthousiaste de la pièce de théâtre. Elle s’est d’ailleurs entretenue en particulier avec les comédiens sur la genèse du spectacle et leur perception de ce phénomène social qu’est le burn out. A sa demande, elle a ensuite participé à 2 courtes tables rondes sur le sujet avec quelques DRH, coachs et médecins du travail. Son souci était clairement de comprendre la réalité de ce phénomène pour la population belge, et d’entendre les initiatives concrètes qui sont mises en place par les acteurs de terrains. Des échanges intenses, même si trop brefs, car l’agenda de notre souveraine est bien rempli. Gentiment interpellée sur les risques de burn out face à un emploi du temps aussi chargé, la Reine nous a répondu en toute simplicité que son secret face à la pression est : l’autodérision. Un clin d’œil bien sympathique qui a clos une visite royale à la fois attentive et décontractée.

Les partenaires de l’évènement

Le BAO Group propose une méthode complète et pratique pour développer le bien être dans l’entreprise et/ou accompagner le burn out. Parce qu’à nos yeux, c’est le bien-être qui engendre la performance des équipes et par conséquent la satisfaction des clients.

SPMT-ARISTA, Service Externe de Prévention et de Protection au Travail, propose toute une série de mesures d’accompagnement des entreprises et des travailleurs pour les aider à prévenir et dépister le burn out. Cela passe notamment :

  • par un dépistage en consultations individuelles par le médecin du travail
  • par des recherches et analyses des facteurs de risques dans le milieu de travail (analyse des risques psychosociaux notamment)
  • par des formations, de la ligne hiérarchique et des travailleurs
  • par l’accompagnement par le Médecin du Travail du retour au travail du travailleur qui a souffert d’un burn out.

Un petit rappel sur la définition du burn out :

Le burn out : de plus en plus répandu

Le burn out est une réaction de crise après une exposition prolongée à un stress intense dans la vie professionnelle, un chaos dans l’équilibre entre soi et le monde extérieur. L’organisme n’arrive plus à suivre, il est consumé. Bonjour l’excès ! Le burn out est ainsi une forme particulière d’épuisement professionnel. Il est la conséquence de contraintes qui ont duré trop longtemps et par rapport auxquelles la personne a atteint les limites de sa résistance. Ses batteries sont à plat et les moyens physiques ou psychiques nécessaires pour les recharger font défaut. Un nombre important de professionnels comparent le burn out à une bougie qui se consume.

Maladie du siècle, le burn out est un phénomène de plus en plus répandu, particulièrement lié à nos modes de vie, de travail et de communication actuels. Un mal global qui, aujourd’hui, affecte le plus souvent des personnes très impliquées et actives dans leur travail, qui ont des attentes importantes vis-à-vis de celui-ci.

Ennemi à abattre, ou à prévenir, le burn out touche un nombre croissant de travailleurs. Il est un phénomène insidieux qui allie d’une part les situations de stress au travail – exigence des clients, pression de l’organisation, insécurité de l’emploi, difficulté relationnelle…- et la réponse individuelle à ce stress – besoin de reconnaissance, perfectionnisme…

Les conséquences sont importantes: démotivation collective et organisationnelle, perte d’efficacité, souffrance individuelle, climat de travail fragilisé, absentéisme… Un fléau individuel et collectif ! Opportunité de changement, le burn out est aussi et surtout une occasion de repenser les relations au travail, en passant par une démarche personnelle et collective.

Voici un florilège de l’ambiance et des participants :

(Photos: Chloé Thôme – Dossier presse: Bénédicte Etienne)

www.baogroup.be



Catégories :Actualité BAO Entreprises, Actualité Ecole Elan Vital

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :