La place du deuil en entreprise

Le deuil c’est bien sûr le processus que nous traversons à la mort de quelqu’un, mais ce processus peut aussi être vécu dans nombre d’autres situations de perte, notamment au travail.

On pensera facilement à des situations comme le départ d’un collègue proche ou d’une figure marquante dans l’entreprise, voire du dirigeant de l’organisme lui-même. Même si ces personnes sont remplacées par d’autres toutes aussi compétentes et aimables, et que la vie de l’entreprise reprend bien son cours, quelle place est laissée à la digestion des départs?Quel temps se donne-t-on pour accepter ce changement ? Quel rituel met-on en place ? Au mieux il y aura eu le classique ‘pot de départ’…

Bien d’autres éléments peuvent déclencher un deuil parmi les collaborateurs d’une entreprise : un déménagement, la disparition d’un produit phare dans la gamme de la société, le rachat de l’entreprise, le changement de son nom,…  Encore plus courant : les projets qui n’arrivent pas à terme, qui sont abandonnés en cours de route, sans explication claire, et dont on ne reparle plus jamais. Ce genre d’évènements arrivent dans bien des organisations, ils se succèdent et souvent même s’accélèrent ces dernières années. Et la réaction la plus courante sera : ‘il faut aller de l’avant’, ‘le passé c’est le passé’, ‘il faut tourner la page’,… Bien entendu qu’une entreprise doit aller de l’avant, mais aucune place n’est finalement laissée au deuil, aucun temps. Et les expériences s’accumulent, sans être assimilées. Cela débouche pour beaucoup sur un fatalisme résigné ou sarcastique. La colère, la tristesse, la peur liées aux deuils vécus sont bien là, mais restent dans le non-dit.

Une des clés proposées face à ces situations est de leur laisser un réel espace d’expression dès qu’elles se produisent. Il sera important de ritualiser ce qui se passe, le rituel ayant aussi pour but la mise en commun dans le groupe, l’équipe, de ce que chacun vit en tant qu’individu.

Cet espace s’articulera en 4 étapes :

  1. l’inventaire de ce qui était là, et est vécu comme perdu. L’échange des points de vue et des émotions permettra d’éviter les idéalisations du passé en apportant de la nuance.
  2. l’expression des non dits, des secrets et des rumeurs au sujet de la situation de deuil, pour éviter toute complaisance à rester dans un deuil non fait.
  3. La responsabilisation de ceux qui restent, en les invitant à exprimer les liens qu’ils souhaitent garder avec celui/ce qui part et leur vision du futur.
  4. L’ancrage du processus, afin de garder une trace du travail qui s’est fait.

Un temps de pause donc… pour effectivement mieux rebondir et construire le futur de l’entreprise, notre futur, avec enthousiasme.

Les coachs du BAO Group engagent des outils  spécifiques et leur  expérience pour accompagner les équipes dans ces processus,  et/ou forme des personnes -clés dans l’entreprise (RH) pour faciliter ces périodes de transition.

Fabienne Doyen senior-coach , HR director BAO Group, article inspiré par une conférence ICF – B de Jacques Antoine Malarewicz sur le deuil et le changement en entreprise.
 
 
 

 Exercice de (self) coaching transition 2011-2012

  •     De quoi ai-je fait le deuil en 2011 ?
  •     De  voudrais-je faire le deuil en 2012 ?
  •     Qu’est-ce que j’aimerais faire naître en 2012 ?
  •     De quelles graines semées en 2011 ou avant vais-je récolter les fruits en 2012 ?

www.baogroup.be

Pour s’inscrire à la soirée-info il suffit d’envoyer un mail à Michèle Persoons : m.persoons@baogroup.be



Catégories :Actualité BAO Entreprises, Actualité Ecole Elan Vital

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :